il reste plusieurs formes de brûlures sur mes paupières
2021
série d’impressions numériques sur satin, miroir, projection lumineuse

La série il reste plusieurs formes de brûlures sur mes paupières s’intéresse à la dissolution de la mémoire et aux seuils de visibilité depuis une perspective féministe. À travers de courtes citations poétiques issues d’œuvres vidéo antérieures, l’artiste cherche à mettre en évidence la fluidité des souvenirs, ces archives du sensible.

Présenté à l’Atelier Circulaire