bio   |   démarche   |   cv   |   contact
















Née en 1994, Charline Dally vit entre Roubaix et et les territoires non cédés de Tiohtià:ke/Mooniyang/Montréal. Sa pratique combine le signal vidéo analogique et l’imagerie de synthèse sous la forme de films, d’installations et de performances. À la fois science-fiction et rêverie poétique, ses oeuvres ébauchent des espaces où se jouent et se déjouent les identités humaines, biologiques, minérales et technologiques. Diplômée de l’UQAM en arts visuels, elle a réalisé des résidences de création à Signal Culture (Owego, NY) et à la Société des Arts Technologiques (Montréal). Elle est actuellement artiste-résidence au Fresnoy - Studio national des arts contemporains. Son travail a été présenté lors de l’exposition « Pertubations écologiques : ralentir, réfléchir, ré-imaginer » dans le cadre du festival HTMlles au centre Ada X (Montréal), au Festival International du Film sur l’Art (Montréal), ainsi qu’au CTM festival (Berlin). Elle a représenté le Québec lors de l’exposition « BMO 1st Art » au MOCA (Toronto) en 2019. 


Born in 1994, Charline Dally lives between France and Quebec. Her practice combines analog video signals and computer generated imagery through films, installations, and performances. At the same time science-fiction and poetic reverie, her work outlines spaces where human, biological, mineral, and technological identities are played out and thwarted. Graduated from UQAM in visual arts, she has realized artistic residencies at Signal Culture (Owego, NY) and the Society for Technological Arts (Montreal). Her work has been presented in the exhibition “Ecological Disturbances: Slowing Down, Reflecting and Re-imagining” as part of HTMlles festival at Ada X center (Montreal), at FIFA - Festival International du Film sur l’Art (Montreal), and CTM festival (Berlin). She represented Quebec at « BMO 1st Art » exhibition at MOCA (Toronto) in 2019.